Blocage émotionnel : comment faire pour le débloquer ?

Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Blocage émotionnel : comment faire pour le débloquer ?
Savez-vous quel est votre niveau de stress en ce moment ? Pour le découvrir, faites notre test de stress (basé sur 2 tests scientifiques).

Par blocage émotionnel ou mental, on entend tout sentiment négatif provenant du subconscient.

C’est également un état d’esprit tendant à percevoir les choses négativement à cause d’événements similaires déjà vécus de manière négative.

Le sujet est alors sous l’emprise d’un sentiment émotionnel qui l’empêche de se défaire, de se libérer et de surpasser cette situation.

Le blocage émotionnel a malheureusement plusieurs conséquences sur la personne et constitue un obstacle à son épanouissement, car l’anxiété et le stress affectent le rôle de certaines cellules du système de défense de l’organisme.

Le blocage émotionnel favorise alors des maladies comme les accidents cardio-vasculaires, des phobies et les sensations de nausées fréquentes.

Comment donc faire pour le débloquer ?

Voici quelques traitements pour se débarrasser du blocage émotionnel.

La psychothérapie

Tous ceux qui sont confrontés à un blocage émotionnel doivent se référer à un psychologue.

Il est essentiel de se faire accompagner par un professionnel afin qu’il puisse apporter son aide.

Les blocages émotionnels occasionnent souvent des perturbations comportementales, le stress, l’anxiété, les détresses psychologiques, etc.

En tant qu’expert, le psychologue offrira un temps de parole à la victime de ces blocages.

Il l’écoutera en le rassurant pour l’amener à s’ouvrir et à se vider.

Lors de la psychothérapie, le patient sera amené à répondre à des questions sur sa personnalité, sa famille.

Il évoquera bien évidemment les problèmes vécus de manière personnelle, les ennuis dans son travail, les problèmes familiaux, etc.

À la fin de la thérapie, le patient renouera avec l’estime de soi, la confiance en soi et l’affirmation de soi.

L’hypnose, un moyen de lutte contre le traumatisme mental

L’hypnose thérapeutique ou hypnose ericksonienne est une technique de soin qui permet au sujet d’entrer dans un état second, un état modifié de sa conscience que l’on subit au quotidien en regardant soit dans le vide, ou en posant toute action non intentionnelle.

Grâce à cet état modifié, le sujet n’est plus maître de lui-même car il ne dirige plus son comportement.

C’est plutôt l’activité inconsciente qui prend le dessus.

Ainsi, l’hypnotiseur cherchera à résoudre les problèmes affectifs de l’hypnotisé.

Le subconscient de l’hypnotisé sera exploré de fond en comble dans l’optique de rechercher toutes les causes du blocage émotionnel.

À la fin de la séance, le patient retrouvera la joie de vivre sans la moindre crainte des problèmes liés à sa vie antérieure.

Il sera définitivement guéri des blessures du passé, et sera capable de développer sa personnalité et de l’affirmer sans aucune gêne.

L’hypnose permet à l’homme d’accepter toute rupture amoureuse ou affective sans en souffrir davantage.

La personne sera à nouveau libre et en mesure d’affronter les nouveaux défis de la vie.

La kinésiologie ou l’art de dialoguer avec soi-même

Pour débloquer les troubles mentaux, il faut recourir à la kinésiologie qui se veut être un dialogue corporel entre soi-même.

Cela peut paraître plus ou moins absurde, mais c’est une réalité, car depuis l’enfance, le corps humain emmagasine des informations et des souvenirs qui sont souvent à la base des troubles émotionnels.

Ces informations sont stockées dans la mémoire cellulaire.

Le thérapeute pratiquant la kinésiologie va demander au patient de faire des gestes appropriés.

Il interprétera chaque mouvement et les informations recueillies l’aideront à traiter les maux mentaux du patient.

La kinésiologie est très efficace quand elle est pratiquée sur un enfant récalcitrant qui obéit difficilement aux ordres de ses parents.

À la fin de séance, le sujet aura l’impression d’avoir vidé sa mémoire cellulaire.

Il peut dès lors pendre un nouveau départ pour une vie meilleure.

Acupuncture et Chiropractie, des méthodes non conventionnelles

La médecine chinoise a développé l’acupuncture pour traiter et débloquer les troubles émotionnels afin d’atteindre son objectif qui vise le maintien en bonne santé du corps et de l’esprit.

L’acupuncture a pour vocation le rétablissement de l’équilibre entre le corps de l’homme, son environnement et ses émotions.

Pour y arriver, cette méthode chinoise induit l’implantation de fines aiguilles sur certaines parties du corps bien choisies, pour permettre le fonctionnement des organes métaboliques et surtout pour un équilibre du corps.

Les canaux du corps joueront leur rôle pour alimenter les organes, les nerfs, les os, le cerveau, les glandes et les autres systèmes de l’organisme.

Les aiguilles dans le corps favoriseront alors les capacités d’auto-guérison du sujet qui fera table rase du passé et sourira à la vie.

La chiropractie est l’une des nombreuses méthodes non reconnues par la médecine classique mais qui produisent de véritables résultats dans divers domaines médicaux.

Par exemple, la chiropractie est sollicitée pour lever les blocages émotionnels.

Le chiropraticien procède à des manœuvres manuelles sur le système neuro-musculo-squelettique du patient.

Il touche particulièrement les zones du corps où se trouvent les articulations.

Selon cette science, par ces gestes, le patient est en train d’être libéré de ses troubles mentaux.

Les techniques spécifiques de débarras des troubles émotionnels

Il existe plusieurs outils spécifiques pour mettre fin aux troubles mentaux.

Il s’agit de l’EFT, de la méthode TIPI, et de la LMO.

L’EFT (Emotional Freedom Techniques)

L’EFT (Emotional Freedom Techniques) est une thérapie psychocorporelle qui vise à alléger les troubles émotionnels des individus.

Le praticien opère de la même manière que l’acupuncture, car il stimule les points où se trouvent les méridiens.

L’objectif est de rétablir le bon fonctionnement du système énergétique du corps en éliminant les troubles.

La Technique d’Identification des Peurs Inconscientes (TIPI)

La technique d’identification des peurs inconscientes (TIPI) est une méthode qui consiste à identifier les angoisses, les phobies, les inhibitions, l’état dépressif ou les peurs à la base du stress de l’individu.

Une fois la cause identifiée, le praticien met le patient en situation de « frayeur » pour l’amener à se vider.

Le patient a bien souvent l’envie de mettre fin à la thérapie et de s’enfuir.

Mais s’il tient jusqu’à la fin, il aura vaincu la peur, ce qui est synonyme de la libération totale de ses troubles émotionnels.

La TIPI se fait généralement en une seule séance.

La LMO (Libération par les Mouvements Oculaires)

À la troisième position des techniques spécifiques se trouve la LMO (Libération par les Mouvements Oculaires).

C’est une très brève thérapie qui consiste à faire attention aux faits et gestes du patient pour détecter l’origine de son angoisse et voir s’il a des souvenirs visuels, auditifs ou des ressentiments.

C’est en fonction de cela que le praticien administre la cure idéale au patient.

À la fin de la séance, le patient est totalement débarrassé de ses troubles émotionnels.

Que ce soit avec la psychothérapie, l’hypnose ou les autres méthodes, l’essentiel est d’arriver à se débarrasser de ses blocages émotionnels.

La méthode utilisée doit correspondre au tempérament du patient afin de lui donner entière satisfaction.

Débarrassez-vous de vos angoisses et de votre anxiété : Formation en Gestion du Stress

Continuez votre lecture :

Comment mieux gérer l’autisme?

Bouche sèche : comment éviter d’avoir la bouche déshydratée ?

Psychologie