Confiance en soi : comment augmenter son estime de soi ?

Rédigé par : Loris Vitry (coach holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Confiance en soi : comment augmenter son estime de soi ?
Nouveauté : Cette technique de respiration anti-stress est très efficace pour désactiver l'anxiété et les angoisses (et non, ce n'est pas de la respiration profonde).

L’estime en soi revient fréquemment dans les discussions ou dans beaucoup de sujets importants concernant la vie de tous les jours.

Notre confiance est ébranlée au quotidien du fait du stress accumulé indépendamment de notre volonté.

Mais, il est clair que certains facteurs survenus dans nos vies peuvent déclencher un manque de confiance.

Découvrez dans cet article un guide sur les méthodes efficaces pour augmenter la confiance en soi.

Qu’est-ce que la confiance en soi ?

La confiance en soi est un chemin particulier à mener dans sa réalisation personnelle.

C’est comparable à l’essence de la réussite.

Elle peut être perçue comme un état d’esprit, les émotions qui se rattachent à notre personne.

La confiance en soi regorge la foi en soi, la détermination, le courage et tout sentiment permettant de se départir de tout mal visant à briser l’estime que nous avons de notre être.

Pour arriver à garder cette estime faut-il juste être téméraire ?

Ou alors devoir passer par un processus bien défini afin d’assimiler tous les « softs skills » nécessaires ?

Ceci fait naître un état de stress constant.

Entre le courage et la témérité, il y a bien un fossé qui les sépare.

La témérité semble être assujettie au courage, mais force est de noter qu’il y existe une différence considérable.

En étant téméraire, on ne peut que foncer dans un cadre insoucieux avec peu de considérations des protocoles civiques ou sociaux déjà préétablis.

Dès lors, on avance à tue-tête et l’on se préoccupe de peu de choses.

Le courageux est celui qui a d’abord la conviction d’une forte croyance, mais aussi l’équilibre nécessaire afin de respecter l’autre ou les protocoles sociaux préétablis.

Avoir la confiance en soi et savoir garder la tête haute devant n’importe quelle situation n’est pas qu’une simple question de témérité.

Cela va bien au-delà.

Il faut déjà partir sur une base d’une prise de conscience ou encore d’une introspection profonde.

Cette dernière permet de trouver la flamme qui peut vous accompagner durant toute votre vie symbolisant fortement votre confiance en vous.

Comment augmenter son estime en soi ?

Avoir confiance en soi signifie surtout d’être à chaque instant et devant n’importe quelle situation prêt à se sentir capable de défier vents et marées pour arriver à toucher ses objectifs.

À partir de ce stade, l’estime en soi ne ferait que croître.

L’entretenir c’est se donner les moyens nécessaires pour arriver à garder la constance de la flamme qui est en nous.

Ainsi, il peut y avoir plusieurs astuces allant des plus simples au plus complexe.

  • Prenez souvent pour habitude de lire, de visualiser des livres ou des vidéos sur des cours de motivations personnelles.

    Cela stimulera votre envie à croire davantage en vous et en vos capacités.

  • Entraînez-vous à la prise de parole en public : vous pouvez vous mettre par exemple devant une glace et en prenant votre reflet comme interlocuteur.

    Un exercice qui vous fera vous sentir dans la situation réelle.

  • Prenez l’initiative d’intégrer par exemple des associations, prendre la parole occasionnellement lors des différentes rencontres avec des personnes, etc.
  • Il est possible de pousser vos limites en vous fixant pour objectif de tenter les défis de l’entrepreneuriat.

    C’est-à-dire penser à développer une structure et gérer de son propre intellect.

Avec l’évolution, vous pouvez chercher à développer votre confiance à travers différentes mesures prises sur le plan personnel.

L’entrepreneuriat est sans nul doute un niveau élevé dans l’échelonnement de l’estime en soi.

La réalisation de sa structure ainsi que sa pérennisation sont des caractères qui donnent un coup de pouce à la confiance en soi et incitent à se défier davantage quotidiennement.

Au-delà de la concrétisation d’un projet et des lauriers, d’autres facteurs rentrent en jeu forgeant le respect et l’estime en soi.

Certes, cela reste moins concluant ou du moins appréciable, mais il n’en demeure pas moins que l’échec développe la personnalité tout comme l’esprit de dépassement.

L’échec est souvent perçu comme une chute, un aspect péjoratif de sa vie.

Cependant, il reste évident qu’il ne s’agit pas totalement d’un échec, mais surtout d’une phase permettant de se remettre en question.

Après le déclic, l’amorçage, il faut penser au décollage et au maintien.

Les facteurs qui favorisent le manque d’estime de soi.

L’échec n’est pas toujours un échec, mais plutôt une remise en question, une nouvelle phase d’introspection.

En effet, échouer sur une affaire entraîne parfois un blocus en soi.

Il s’agirait donc pour certains d’une étape sombre de leur vie où l’on se dira « je ne suis bon à rien ».

Une erreur que beaucoup de personnes commettent.

Il ne faut pas percevoir l’échec comme quelque chose de négatif ou de péjoratif, mais plutôt un moment où l’on se pose des questions existentielles comme qu’est-ce qui s’est passé ?

Et comment y remédier ?

Dans cet esprit de reconstruction, on arrive à détecter un probable nouveau déclic sur notre objectif.

Réussir à s’identifier dans ces projets et retrouver la confiance.

D’ailleurs, Trueman l’avait bien notifié dans cette affirmation « Quand il est dur d’avancer, il n’y a que les durs qui avancent ».

Une affirmation qui peut résumer beaucoup de situations dans lesquelles nous sommes souvent confrontées dans notre quotidien.

Pour éviter de trop tergiverser dans ses objectifs fixés, il est bien recommandé d’éviter le stress.

Le stress, un si petit mot se présentant comme une bombe à retardement.

Il bouleverse sans doute une bonne partie de notre objectif de base.

En effet, lorsque l’on se trouve dans un état de stress, on arrive difficilement à trouver une clairvoyance dans les actions que nous menons.

On agit le plus souvent sous le poids de l’émotion sans prendre le temps de réfléchir.

Ainsi les résultats restent peu probants et pas satisfaisants.

Il est donc primordial d’avoir un comportement approprié pour ne pas tomber dans l’état de stress.

Éviter tout cela revient surtout à adopter certaines résolutions personnelles.

Avoir l’habitude de rester calme, facile à dire certes, mais pas impossible à faire.

Le fait d’être sereine vous pousse à faire des actions réfléchies afin de ne pas tomber sur l’émotion avec toutes les conséquences précitées.

En définitive, l’estime de soi ou la confiance en soi sont des étapes extrêmement importantes dans la maîtrise d’un développement personnel réussi.

Chercher d’abord le déclic en croyant en soi, s’entraîner à plusieurs niveaux et aussi éviter tout facteur pouvant constituer un blocus restent sans doute d’excellents ingrédients pour y arriver.

Débarrassez-vous de vos angoisses en apprenant à bien respirer : Technique de respiration intermittente

Continuez votre lecture :

Comment relancer les glandes surrénales pour mieux gérer le stress ?

Crampe et douleur à l’estomac à cause du stress : quelle remède ?

Psychologie



Pensée positive et subconscient pour avoir confiance en soi ?

Rédigé par : Loris Vitry (coach holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.



Nouveauté : Cette technique de respiration anti-stress est très efficace pour désactiver l'anxiété et les angoisses (et non, ce n'est pas de la respiration profonde).

Vous n’avez pas confiance en vous ? Peut-être n’êtes-vous pas assez confiant ? Quoi qu’il en soit voici quelques conseils que nous pouvons vous donner !

Pensée positive et subconscient pour avoir confiance en soi ?

Faire un nettoyage du subconscient pour regagner confiance en soi !

Avoir confiance en soi n’est pas une chose évidente. En effet, il est parfaitement possible de vivre sans avoir confiance en soi, mais il faut également savoir que ce n’est pas tous les jours faciles.

Lorsqu’on vit dans un monde où la confiance en soi est presque primordial, il est important d’avoir recours à certaines techniques. Et parmi elles, nous pouvons vous citer le nettoyage mental.

En quoi cela consiste ? Tout simplement d’effacer toutes les ondes et réflexions négatives que vous avez pu entendre lorsque vous étiez enfant. Surtout, si ces derniers ont été pris pour argent comptant. Et ces phrases devaient certainement ressembler à :

  • Tu n’es pas capable de…
  • Dans la famille on n’a jamais réussi à…
  • Choisis un vrai métier, celui-ci n’en est pas un vrai

Mais vous avez également pu entendre :

  • L’argent ne pousse pas sur les arbres.
  • Les riches ne sont pas honnêtes.

Ou encore :

  • Sans argent, tu ne feras rien.

Vous devez remplacer ces phrases par des pensées sur la vie qui sont propre à vous. Et surtout, allez au bout de vos rêves, si vous en avez envie !

Écouter des phrases positives

Lorsque vous vous réveillez, vous devez vous dire des phrases positives. Pourquoi ? Déjà parce que c’est agréable de se jeter des fleurs dès le matin, mais également parce que vous devez vraiment arrêter d’être négatif et de voir tout en noir.

La méthode Coué est très utilisée dans divers pays. Et même si en France, ce n’est pas celle que l’on préfère, il faut savoir qu’elle fonctionne parfaitement bien.

Il vous suffit de vous dire des phrases positives, sur vous, ou tout simplement de regarder des vidéos de confiance en soi, dès le matin.

Toujours vous encourager à une bonne attitude !

Chaque jour, vous devez trouver un ou plusieurs petits succès dans votre vie. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela vous permettra de vous encourager jour après jour.

Il faut savoir que le fait de se complimenter et de remarquer que l’on réussit quelque chose n’est que gratifiant pour la confiance en soi.

Notons également que chaque phrase que vous allez vous dire, vous devrez vous l’ancrer à l’intérieur de votre cerveau !

Apprécier vos qualités, mais également votre réussite

La dernière phase est tout simplement d’accepter vos qualités, mais également votre réussite. En effet, il est parfaitement possible de remarquer une personne qui a confiance en elle : cette dernière sait se mettre en avant et reste toujours positive.

Ses qualités se remarquent bien plus facilement que ces défauts, et on a toujours l’impression que tout lui réussit. Vous devez être dans le même état d’esprit.

 

Vous l’aurez compris, avoir confiance en soi demande un réel travail sur soi-même. Néanmoins, il est certain que si vous y arrivez, vous n’aurez plus ce genre de problème.

Débarrassez-vous de vos angoisses en apprenant à bien respirer : Technique de respiration intermittente

Continuez votre lecture :

Agoraphobie: quelle plante pour soulager la peur des autres?

Cortisol élevé : comment faire baisser ses hormones de stress ?

Non classé



Timidité : comment la surmonter et avoir confiance en soi ?

Rédigé par : Loris Vitry (coach holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Timidité : comment la surmonter et avoir confiance en soi ?
Nouveauté : Cette technique de respiration anti-stress est très efficace pour désactiver l'anxiété et les angoisses (et non, ce n'est pas de la respiration profonde).

Dans cet article, vous allez découvrir comment surmonter sa timidité et avoir confiance en soi. La timidité est un trait de caractère induit par une faible estime de soi et qui empêche à bien des niveaux.

À l’extrême, lorsque le sentiment d’insécurité devient omniprésent, on parle de timidité maladive.

Timidité : comment la surmonter et avoir confiance en soi ?

Comment vaincre sa timidité et retrouver de l’assurance ?

La timidité surgit le plus souvent lorsque l’on sort de sa zone de confort, dans une situation peu habituelle.

Il est fréquent que les timides déploient des stratégies d’évitement pour éviter de se ressentir la gêne en public, le mal-être qui les saisit à la perspective de mal faire et d’être jugé.

Cette stratégie d’évitement atteint vite sa limite, puisqu’elle empêche le développement personnel et peut engendrer la frustration et le repli sur soi.

Par exemple, les personnes timides peuvent refuser un poste à responsabilité qui demanderait de s’imposer vis-à-vis d’une équipe, refuser une mission qui demanderait de prendre la parole en public, ne pas oser aborder quelqu’un dans la rue, ne pas participer à des soirées par peur de danser…

D’autres personnes timides endossent un rôle pour masquer leur timidité. Elles s’efforcent d’être ce que les autres pourraient attendre d’elles plutôt que d’assumer leur vraie personnalité. Ici, la confiance en soi n’est que feinte.

Le théâtre est une activité souvent conseillée aux timides. Monter sur scène permet d’endosser un rôle, de se mettre dans la peau d’un autre pour quelques instants.

Cela permet de prendre du recul par rapport à une situation donnée, par rapport à soi-même. Toutefois, il n’est pas toujours facile pour les timides de franchir le pas pour s’inscrire à un tel loisir.

Il faut aussi avoir du temps à consacrer à cette activité qui peut être chronophage : apprendre les textes, répétition, représentation…

Faire un travail sur soi, une thérapie, peut aussi avoir son importance, notamment en cas de timidité maladive. Il s’agit de comprendre les origines de sa timidité pour mieux les accepter et les dépasser.

Se mettre en situation d’inconfort est aussi un moyen utilisé par certains timides pour combattre leur mal-être. Se challenger progressivement vise à se dépasser et à vaincre petit à petit ses peurs.

Cependant, le processus est long et les échecs peuvent être très mal vécu. Mieux vaut donc ne pas se lancer seul dans une telle démarche et se faire accompagner d’un coach.

Gagner de la confiance en soi  : les autres solutions

Le sport est bénéfique pour les personnes timides. Il aide à gagner en confiance en soi. Se motiver pour faire son training et performer sont autant de moyens de prendre de l’assurance.

Le sport permet aussi de retrouver de l’énergie et de se maintenir en forme.

Cette sensation d’être mieux dans son corps impacte l’état d’esprit et amène à changer de regard vis-à-vis de soi-même, d’être à la fois plus indulgent et plus confiant.

Cette confiance retrouvée est aussi ressentie par les personnes qui nous côtoient et peut aussi impacter leur comportement, piquant leur intérêt.

Apprendre à bien respirer s’avère essentiel pour les timides. En effet, sous l’effet de leurs angoisses, leur souffle se dérègle. Le changement est souvent imperceptible mais pourtant bien réel.

Il est possible d’apprendre des techniques de respiration pour régler sa respiration auprès d’un coach. Des exercices peuvent aussi être pratiqué pour canaliser son stress et enfin réussir à oser.

Il est donc préférable de faire appel à un coach pour réussir à se débarrasser de sa timidité et avoir confiance en soi.

Débarrassez-vous de vos angoisses en apprenant à bien respirer : Technique de respiration intermittente

Continuez votre lecture :

Agoraphobie: quelle plante pour soulager la peur des autres?

Cortisol élevé : comment faire baisser ses hormones de stress ?

Non classé