Motivation : comment se motiver soi-même tous les jours ?

Rédigé par : Loris Vitry (coach holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Motivation : comment se motiver soi-même tous les jours ?
Nouveauté : Cette technique de respiration anti-stress est très efficace pour désactiver l'anxiété et les angoisses (et non, ce n'est pas de la respiration profonde).

Les difficultés de la vie peuvent être à l’origine d’une démotivation et même d’une résignation.

En effet, les soucis, l’adversité, le chômage, le revers de fortune ou le deuil sont des situations d’adversité quotidienne qui sont susceptibles de freiner votre motivation.

Pour éviter que cet état de découragement, d’immobilisme ne s’installe durablement, il est important de se remotiver.

Ce guide propose des pistes pour que vous puissiez vous motiver vous-même, tous les jours.

Pourquoi se motiver soi-même au quotidien ?

La motivation est un élément essentiel pour ne pas perdre confiance en soi et pour agir tous les jours avec beaucoup d’efficacité.

Les raisons de se motiver sont multiples et diverses.

Le pourquoi de l’auto-motivation doit d’abord être personnel et dépend directement de son bon vouloir.

Il s’agit alors de l’envie de réussir, de l’abnégation dans vos actions, sans aucune incidence externe.

Faire le point sur sa vie débute toujours un processus d’auto-motivation.

Il permet de déterminer votre fonctionnement quotidien et de l’adopter à votre stratégie.

Se motiver soi-même permet de mieux affronter son quotidien en insufflant l’énergie indispensable à l’exécution des tâches moins attractives et/ou routinières.

Il s’y ajoute que cette démarche promeut la lutte contre la manie de remettre constamment à plus tard une tâche déjà entamée.

Cette posture à l’avantage de permettre de gagner en productivité, par exemple dans son travail ou ses études.

L’absence de motivation peut donc entraîner le relâchement et la propension aux distractions improductives.

La motivation facilite le travail sur soi en se débarrassant des mauvaises habitudes en maintenant votre organisation et vos méthodes de travail.

Ce travail sur soi consiste à augmenter sa confiance en soi, à se challenger dans la réalisation de ses projets et l’atteinte de ses objectifs.

Par ailleurs, la négativité peut être vaincue en se motivant au quotidien et par conséquent réduire son stress.

Plusieurs situations, privées ou professionnelles, peuvent en définitive vous inciter à une auto-motivation.

Comment se motiver soi-même ?

Le contrôle sur ses pensées est essentiel pour ne pas tomber dans le découragement face à certains cas.

En dehors des facteurs externes, il est impératif alors de s’auto-encourager pour arriver à des résultats probants.

Quelques pratiques peuvent être exécutées pour se motiver soi-même.

Se fixer des objectifs

La définition d’objectifs précis permet de commencer idéalement une procédure de motivation.

Elle consiste à faire un listing (par écrit sur un agenda ou en mémo sur votre smartphone) afin d’avoir vos objectifs à portée de main pour booster votre motivation.

Cependant, il vous faut du discernement pour ne pas surestimer ou sous-estimer vos capacités et vos forces.

En déterminant ses objectifs, veillez à vous fixer des plans à court, moyen et long termes pour les réaliser.

Cette étape vous permet de vaincre les pensées intrusives toxiques dans la marche progressive vers la réalisation de vos rêves.

Avoir une attitude positive

L’une des façons d’apprendre à se motiver consiste à parvenir à focaliser vos pensées sur des aspects positifs.

Beaucoup de comportements que nous adoptons tendent à nous installer dans un certain négativisme et il devient primordial de les éliminer.

Cette phase commence par se focaliser sur soi et éviter d’avoir constamment l’avis des autres pour agir.

C’est souvent l’une des raisons principales du manque de courage.

Une attitude positive vous permet de comprendre comment vous vous sentez par rapport aux autres et vous motivera en cas de découragement.

Abandonner la procrastination

La démotivation est souvent augmentée par la tendance à ajourner pour plus tard une tache.

Cette habitude est synonyme de stress quand la pression quant aux délais à tenir s’accroît et que le travail est loin d’être fini.

Assurez-vous donc d’exécuter vos tâches quotidiennes en les fractionnant en plusieurs sous-tâches.

Oser de nouveaux choix

Les changements sont exactement ce qu’il faut pour se motiver davantage.

Il faut vaincre sa peur du changement et savoir quitter sa zone de confort souvent même s’il ne s’agit pas de grands changements.

Cette option reste très motivante, tant elle permet à la routine de ne pas s’installer dans votre vie.

Opter pour de nouveaux choix facilite l’expérimentation de méthodes récentes et innovantes, pour exécuter une tâche récurrente.

Cette perte de repères habituels et l’angle de traitement totalement nouveau sont une véritable source de motivation.

Il faut donc savoir quitter sa zone de confort souvent même s’il ne s’agit pas de grands changements.

Se respecter et reconnaître ses efforts

L’estime de soi est importante et cela passe par ne pas être influencé négativement par votre entourage personnel et/ou professionnel.

Accordez-vous de la bienveillance en ayant le maximum de confiance en vous et en vos capacités.

Remotivez-vous en reconnaissant et en valorisant vos avancées et vos réalisations à leur juste valeur.

L’auto-récompense est un paramètre non-négligeable de la motivation par soi-même.

Le sentiment de satisfaction vous donne plus de sérénité et diminue vos angoisses afin de garder le cap et visualiser l’objectif final.

S’éduquer

Le respect d’une certaine discipline est fondamental dans une stratégie d’auto-motivation.

Il est indiqué d’être focus sur ses projets pour ne pas être distrait par la difficulté ou la frustration.

Dans cette phase, la rationalité vous permettra de faire la part des choses et si besoin, en cas de blocage il est important de demander de l’aide ou des conseils autour de vous.

La bonne matérialisation dépend de votre capacité d’organisation afin de respecter vos objectifs dans les délais impartis.

Accorder du temps aux loisirs

Se motiver soi-même requiert aussi l’aptitude à se ménager.

En effet, la surcharge de travail peut être une source de découragement d’où la nécessité de se réserver du temps.

Ce dernier sera mis à profit pour reposer votre esprit lors d’un loisir, d’une activité sportive ou par une séance de méditation.

Vous pouvez entre autres écouter de la musique stimulante, lire des livres, faire du vélo ou vous relaxer en pratiquant du yoga, par exemple.

La motivation n’est pas facile à conserver face aux aléas de la vie qui peuvent nous décourager.

Cependant, il faut faire un travail sur soi pour ne pas succomber au découragement.

D’où l’importance de se motiver soi-même au quotidien pour réaliser ses rêves et lutter contre le stress.

L’auto-motivation favorise une efficacité dans l’exécution de vos tâches dans tous les domaines.

Débarrassez-vous de vos angoisses en apprenant à bien respirer : Technique de respiration intermittente

Continuez votre lecture :

Oméga-3 : les bienfaits contre le stress et l’anxiété ?

Nerf vague : comment le stimuler pour réduire son stress ?

Psychologie