Cicatrisation difficile : comment cicatriser plus vite ?

Rédigé par : Loris Vitry (coach holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Cicatrisation difficile : comment cicatriser plus vite ?
Découvrez la 1ère agence de soins énergétiques à distance en France et dans le monde (éveil spirituel et augmentation de votre fréquence vibratoire garantis).

Le processus de cicatrisation d’une plaie obéit à un certain nombre de facteurs pouvant aller de la santé physique de l’individu à sa condition mentale.

Normalement, si la personne blessée est en bonne santé, la cicatrisation se déclenche systématiquement dès que la plaie franchit la couche superficielle de la peau et atteint le derme.

La plaie se referme progressivement pour réduire les risques d’infection et les pertes de substance.

Cependant, la cicatrisation peut être ralentie par des situations collatérales.

En effet, chez un individu souffrant de diabète, de mauvaise alimentation ou d’insuffisance circulatoire, le processus peut mettre du temps à aboutir.

Ce constat se fait aussi chez les personnes qui développent le stress.

La cicatrisation de la plaie peut également pâtir de cette situation d’anxiété.

Certaines solutions sont alors recommandées pour accélérer le processus de cicatrisation.

Découvrons-les dans la suite de cet article !

Pour cicatriser plus vite, il est indispensable d’avoir une bonne gestion du stress.

Comprendre le processus de cicatrisation pour l’accélérer

Lorsqu’une blessure survient chez un individu, la réaction inflammatoire se déclenche de façon systématique.

Durant cette phase qui peut durer deux à trois jours, des leucocytes font leur apparition pour amorcer la phase de nettoyage de la plaie en procédant à l’élimination des résidus, des cellules mortes ou des fragments bactériens.

Ce n’est qu’après cette étape qu’intervient la phase de bourgeonnement.

Les fibroblastes à l’origine de la production du collagène et les autres constituants de la matrice extracellulaire se mettent progressivement à combler la plaie.

De nouveaux vaisseaux sanguins se forment dans le même temps.

Enfin, les kératinocytes de l’épiderme se déplacent depuis les berges de la plaie pour la refermer définitivement.

Il est médicalement admis que la condition thermique idéale pour accélérer la cicatrisation est un milieu chaud et humide.

Quelques remèdes pour cicatriser rapidement la plaie

La persistance d’une plaie peut être difficile à gérer tant sur le plan psychologique que sur le plan physique.

Après une blessure, les personnes atteintes s’impatientent de la cicatrisation rapide de la plaie, pour diverses raisons.

S’il est compréhensible de se sentir gêné après avoir été blessé, ce qui l’est moins, c’est de s’en stresser.

La cicatrisation étant un processus naturel et systématique, il est bien inutile de l’entraver par le stress.

Scientifiquement, l’impact du stress sur la cicatrisation est prouvé.

C’est pourquoi les spécialistes recommandent aux individus souffrant de blessures de se libérer de ce poids mental, peu importe la raison.

L’aloe vera pour accélérer la cicatrisation

Pour permettre à une plaie de cicatriser plus vite, l’utilisation de certains remèdes naturels est conseillée.

L’un de ces remèdes est l’aloe vera.

Cette plante semble avoir été particulièrement conçue pour les problèmes d’ordre cutanés.

Riche en vitamines A, E et B, essentielles pour la santé de la peau, l’aloe vera contient de l’aloïne qui est son principal actif.

Ces substances sont généralement impliquées dans le traitement de la peau et des cheveux.

L’efficacité de l’aloe vera peut donc être déterminante dans le processus de cicatrisation et de régénération cellulaire.

Son mode d’utilisation dans le traitement de la plaie est simple.

Il suffit d’appliquer le gel sur la surface affectée trois fois par jour pendant la phase de cicatrisation et même après, pour éviter de conserver des cicatrices.

Les bienfaits du miel dans l’accélération des cicatrices

Outre l’aloe vera, le miel tient aussi une belle renommée en la matière.

Cette substance naturelle produite par les abeilles a toujours constitué un recours largement sollicité dans les soins liés à la cicatrisation.

Le miel possède en effet des propriétés antibactériennes et antifongiques dont l’apport est indéniable dans la reconstitution de l’épiderme.

Appliqué sous forme liquide, le miel permet notamment de conserver la température humide nécessaire à la cicatrisation de la plaie.

Certains spécialistes ne cachent pas leur préférence pour le miel de Thym.

Ceci, en raison des vertus antiseptiques de ce produit.

Pour une utilisation rationnelle du miel dans le processus de cicatrisation de la peau, il est recommandé d’en dissoudre une quantité de 50 g dans une tasse d’eau.

Ce mélange pourrait s’avérer plus efficace avec l’apport de la glycérine.

La potion obtenue peut ensuite être appliquée sur la lésion.

Après cette opération, il convient de laisser la plaie sécher.

La durée du traitement est imprescriptible.

Le miel étant un produit purement naturel, son utilisation prolongée ne risque pas de provoquer des effets secondaires sur la santé.

Cependant, pour aboutir à des résultats concluants dans un délai assez bref, le traitement doit être observé de façon régulière.

L’argile pour cicatriser plus rapidement les plaies

Autre remède naturel et efficace intervenant dans la cicatrisation de la plaie est l’argile.

Les vertus antiseptiques de l’argile sont largement connues.

Cette propriété lui donne d’avoir un effet concret sur la cicatrisation de la plaie.

L’action de l’argile dans ce processus de cicatrisation se fait directement par la stimulation de la régénération cellulaire.

Pour l’utiliser, il faut procéder à un badigeonnage local sur la lésion.

De façon pratique, il s’agit de diluer une petite quantité d’argile dans de l’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte argileuse.

La pâte obtenue peut être appliquée précisément sur la zone affectée par la blessure.

Il faut ensuite laisser sécher la pâte.

Ce procédé doit être appliqué au moins deux fois par jour, pour parvenir à une cicatrisation complète et rapide.

Utiliser la propolis pour accélérer la cicatrisation

La propolis également peut intervenir dans l’accélération du processus de cicatrisation.

Cette matière végétale produite par les abeilles contient des résines, des baumes, des huiles essentielles et du pollen adaptés au traitement de la peau.

Si la propolis est notamment réputée pour le traitement des affections respiratoires, elle n’en demeure pas moins un excellent cicatrisant grâce à ses propriétés antimicrobiennes, cicatrisantes et anti-inflammatoires.

L’utilisation de la propolis se fait par voie externe.

La propolis est vendue sous plusieurs formes sur le marché.

On peut en trouver en forme de crèmes, de pommades, de sprays ou de teintures alcooliques ou encore en poudre.

Selon la formule choisie, la propolis peut être appliquée directement sur la plaie.

Il faut y ajouter ensuite un pansement occlusif.

Que retenir ?

Il faut noter qu’il existe également d’autres méthodes à ce jour pour accompagner le processus de cicatrisation.

On peut évoquer entre autres, l’homéopathie ou encore le traitement aux huiles essentielles.

Aussi diversifiées soient-elles, toutes ces méthodes constituent des remèdes efficaces pour accélérer le processus de cicatrisation de la plaie.

L’avantage c’est qu’ils sont aussi peu coûteux et accessibles.

Par ailleurs, ces remèdes reconnus pour être efficaces sont sans effets secondaires.

Leur utilisation inadéquate est peu susceptible de causer des désagréments sur la plaie ou sur l’état général de santé de l’utilisateur.

Pour s’assurer d’aboutir à une cicatrisation rapide de la plaie, ces remèdes doivent être utilisés à intervalles réguliers.

Il ne vous reste plus qu’à les utiliser en cas de besoin et à consulter votre médecin en cas de doute ou si vous trouvez que votre plaie n’a pas un bel aspect.

Débarrassez-vous de vos angoisses et de votre anxiété : Formation en Gestion du Stress

Continuez votre lecture :

Comment devenir coach de vie ?

Comment devenir coach en développement personnel ?

Santé