Le stress fait-il augmenter la glycémie à jeun (diabète) ?

Rédigé par : Loris Vitry (coach holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Le stress fait-il augmenter la glycémie à jeun (diabète) ?
Découvrez la 1ère agence de soins énergétiques à distance en France et dans le monde (éveil spirituel et augmentation de votre fréquence vibratoire garantis).

Y a-t-il vraiment un rapport entre le stress et la glycémie ?

Pour de nombreuses personnes, ces deux facteurs n’ont aucun rapport entre eux.

Mais contrairement à la conception générale, le stress et la glycémie ont bel et bien un lien.

Cependant, il reste à savoir si le stress est capable de faire augmenter le niveau de glycémie lorsque vous êtes à jeun.

Si vous souhaitez tout savoir, découvrez-le dans cet article.

Les études qui ont été menées

C’est le docteur Anastasia Georgiades et ses collègues de l’Université de Duke aux États-Unis qui ont réalisé une étude sur le sujet.

Pour ce faire, elle a testé une situation de stress élevé sur 62 femmes afro-américaines n’ayant pas le diabète.

Celles-ci ont été réparties en deux groupes, suivant un critère bien défini.

Pendant que les premières étaient en situation de surpoids, les autres ne l’étaient pas.

Pendant que celles-ci étaient soumises à une situation de stress, le niveau de glycémie augmentait au fur et à mesure.

Curieusement, les chercheurs mesuraient la capacité que le niveau d’adrénaline avait pour intervenir dans la montée de la glycémie dans le sang.

C’est ainsi que les femmes qui présentaient un surpoids avaient un niveau d’adrénaline élevé, pendant le test de stress à jeun.

Cette montée d’adrénaline avait un autre effet, celui d’augmenter le niveau de sucre dans le sang (autrement dit la glycémie).

Tel n’était pas le cas chez les femmes qui ne présentaient pas un surpoids.

C’est ainsi que cette étude a démontré que le stress a la capacité d’interagir avec le surplus de poids et d’augmenter le niveau de sucre dans le sang.

Il apparaissait donc assez clair que le stress pouvait bien augmenter le taux de glucose à jeun qui était à l’origine du diabète.

Les autres pathologies liées au stress

Cette fois-ci encore, ce sont des chercheurs qui ont démontré que le stress pouvait avoir un rapport étroit avec le taux de glycémie.

Pour eux, il n’est plus à démontrer que le stress peut avoir un rapport avec la fatigue, l’agressivité, la déprime ou encore les problèmes sexuels.

Mais le stress peut également agir sur le moral.

Cela fait qu’il a la capacité à la fois, d’impacter sur votre métabolisme et votre moral (et donc avoir aussi un impact sur le taux de glycémie).

Même si les explications scientifiques ne sont pas plausibles, il est clair que le stress libère de l’insuline, afin de réguler le taux de diabète.

Le fait est aussi qu’il entraîne une libération de plusieurs hormones dont l’adrénaline, ou des hormones de croissance.

Celles-ci ayant la particularité d’augmenter le taux de glucose dans le foie, d’où la présence de diabète.

Que peuvent réellement provoquer les situations de stress ?

Lorsque vous êtes enclins à des conflits psychologiques ou au stress, cela peut impacter sur l’équilibre glycémique des personnes diabétiques.

Néanmoins, le stress a deux manières de s’y prendre dans ce cas.

En effet, dans un premier temps, le stress affecte l’équilibre du diabète par son effet hyperglycémiant.

C’est ainsi que lorsque vous êtes soumis à une situation de stress, votre corps a la possibilité de réagir en sécrétant des hormones de stress.

Il s’agit principalement des catécholamines que sont l’adrénaline et la noradrénaline.

Vous avez également la possibilité de secréter du cortisol et du glucagon.

Toutes les hormones entraînent indéniablement une hausse de la glycémie.

Ce qui devrait normalement permettre à votre corps d’avoir l’énergie nécessaire pour réagir physiquement sur le stress en question.

À titre informatif, ce qui est risqué ici, c’est que chez les personnes diabétiques, cette hausse de glycémie peut durer dans le temps.

En tout cas ce serait le cas, si l’insuline dans le sang est absente ou en faible quantité.

Cela dit, l’effet que peut avoir le stress sur la glycémie varie d’une personne à une autre.

Il n’est donc pas sûr que dans tous les cas, le stress peut avoir un effet hyperglycémiant.

C’est alors que nous venons au second cas.

Dans celui-ci, une situation de stress a aussi la capacité d’influencer négativement le contrôle du diabète.

Mais ici, au lieu de répondre au stress, votre organisme s’adapte ou adopte des stratégies pouvant le gérer efficacement.

Ces techniques peuvent avoir pour objectif de consommer de l’alcool de façon excessive ou encore de s’alimenter excessivement ou non.

Autrement dit, lorsqu’une situation de stress important se présente, cela impacte négativement sur la motivation de la personne souffrant du diabète.

Ce qui ironiquement, lui permet de contrôler son taux de glycémie.

Il convient alors de dire que le stress peut également avoir un effet hypoglycémiant.

Néanmoins dans certains cas aussi, le stress peut ne pas du tout affecter la glycémie.

Quid de la glycémie à jeun

Vous n’ignorez sans doute pas que lorsque vous êtes à jeun, votre organisme à tendance à produire de l’énergie en se basant sur le glucose qu’il contient.

Ainsi, lorsque vous ne mangez pas, votre corps à la capacité de produire de l’énergie.

Considérant le fait que le stress peut vous amener à sécréter plusieurs hormones (telles que l’adrénaline ou la noradrénaline), votre organisme produira encore plus d’énergie.

En plus, il a d’ores et déjà été prouvé que le stress augmente votre taux de glycémie.

De ce fait, une situation de stress combinée au fait d’être à jeun est tout à fait en mesure d’impacter sur votre niveau de glycémie dans le sang.

Cela va sans dire, car en étant à jeun, votre taux de glycémie augmente pour apporter de la force à votre corps.

Aussi, il faut considérer que la fréquence d’hyperglycémie à jeun combinée avec le stress augmente significativement avec l’âge.

Chez les personnes âgées entre 18 et 29 ans, ce taux est de 1,5 %.

Chez les personnes de 30 à 54 ans, il est estimé à 5,2 %.

Et enfin, chez les personnes de 55 à 74 ans, il est estimé à 9,5 %.

Bien sûr, ce taux est encore plus élevé chez les hommes que chez les femmes.

En définitive, il faut retenir que le stress a réellement la capacité d’augmenter la glycémie à jeun surtout chez les personnes diabétiques.

Cette situation est encore plus favorable si la personne est âgée.

C’est la raison pour laquelle, il est préférable de trouver des moyens efficaces pour lutter contre le stress.

Débarrassez-vous de vos angoisses et de votre anxiété : Formation en Gestion du Stress

Continuez votre lecture :

Les points d’acupressure pour diminuer le stress et l’anxiété ?

Libido chez la femme: comment augmenter son désir?

Anxiété