Ejaculation précoce : comment durer plus longtemps au lit ?

Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)
Validé par : Cathy Maillot (Ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Ejaculation précoce : comment durer plus longtemps au lit ?
Savez-vous quel est votre niveau de stress en ce moment ? Pour le découvrir, faites notre test de stress (basé sur 2 tests scientifiques).

L’éjaculation précoce est assimilable à un trouble lié à la sexualité.

Elle est très fréquente et touche environ 30 % des hommes dans le monde entier.

Elle se traduit par la durée trop courte et surtout l’incapacité pour l’homme de maintenir son éjaculation longtemps.

Cette situation est parfois due à votre état d’esprit ou une position peu adéquate pendant le rapport sexuel avec votre partenaire.

Heureusement qu’il existe des méthodes et des astuces qui permettent de venir à bout de ce trouble.

Lisez cet article pour les découvrir !

La masturbation avant l’acte sexuel, une solution simple et pratique

Avant un rapport sexuel, vous avez une pression sur les épaules, un sentiment de ne pas pouvoir satisfaire votre compagne.

C’est un état d’esprit tout à fait normal, mais qu’il faut combattre, pouvant générer de stress.

Se masturber avant l’acte vous permet d’avoir plus confiance en vous et de décharger cette forte pression que vous avez initialement.

Le conseil serait de le faire dans la douche et dans les bonnes conditions pour changer votre état d’esprit avant l’acte.

Pour ce faire, vous devez commencer doucement en prenant le temps de respirer et de vous détendre.

La concentration et la bonne respiration pendant cet exercice vous permettront de prendre le contrôle de vos sens.

Toutefois, vous devez vous assurer que votre partenaire est occupée à autre chose ou vous devez inventer une bonne excuse afin de ne pas éveiller les soupçons.

Cette technique vous permet tout de même d’améliorer votre performance sexuelle et par la même occasion de diminuer le stress.

Les préliminaires, une bonne condition pour durer

Cette condition n’est pas tout le temps respectée chez la plupart des hommes, or elle est efficace et permet dans la plupart des cas de bien satisfaire sa partenaire.

De la même manière que vous devez vous masturber avant de passer à l’acte, il est aussi conseillé de faire les préliminaires.

Cependant, vous devez y aller doucement afin de ne pas augmenter l’excitation en vous.

Le but de cet exercice est en effet de propager l’excitation dans tout votre corps afin de diminuer la pression.

Les préliminaires favorisent aussi le contrôle de soi et une montée progressive de l’adrénaline.

Pour réussir cette méthode, il est recommandé de vous concentrer sur le plaisir de votre partenaire.

Prenez le temps de parcourir tout son corps et de réveiller ses sens les uns après les autres.

Vous n’avez pas de limite à vous imposer au cours de cette phase ; vous devez utiliser vos doigts et votre langue afin de faire monter l’excitation en elle.

Les préliminaires vous permettent de garder votre excitation plus longtemps et de garder confiance en vous.

Ils vous permettront aussi d’avoir moins de stress pendant la pénétration proprement dite.

Votre partenaire ne vous en voudra pas si après tout ceci, vous éjaculez un peu trop vite.

Cette méthode permet aux deux partenaires de gagner chacun pour sa part.

Les pauses, une astuce efficace

En plein acte sexuel, vous pouvez faire des pauses grâce à des techniques simples et très efficaces qui vous permettent de durer plus longtemps.

Dans un tout premier temps, il est important de trouver votre point de non-retour : il se situe entre le moment où votre éjaculation est proche et celui où l’excitation est au maximum.

En effet, vous devez savoir qu’une éjaculation se fait en deux phases bien distinctes et vous devez prendre le contrôle à ce moment précis entre la contraction des muscles et l’accélération de la respiration.

Pour ce faire, veuillez presser la base de votre gland entre le pouce et l’index, une douleur émanera de cette pratique.

Elle favorise la diminution de votre excitation, on parle du squeeze.

Afin de pouvoir réussir ce coup en plein acte, vous devez vous entraîner à le faire seul.

Pour bénéficier de tous les avantages du squeeze, vous pouvez aussi le combiner avec le Stop-and-go, qui a un principe plutôt simple.

Vous devez faire une pause lorsque vous sentez votre éjaculation de plus en plus en approche.

Le mieux dans ce cas serait de diminuer le rythme de vos mouvements de va-et-vient ou vous vous retirez carrément lorsque vous ne pouvez pas diminuer le rythme.

Cette pause ne doit pas mettre fin à votre partie de jambes en l’air ; vous devez plutôt en profiter pour prendre soin de votre partenaire en utilisant des alternatives à la pénétration.

Ceci vous permet de changer le quotidien et de lui faire découvrir autre chose qu’elle va certainement apprécier.

La pratique, une meilleure parmi les solutions

Pour bien régler le problème d’éjaculation précoce, vous devez laisser libre champ à votre excitation.

Ne vous empêchez pas de faire l’amour, faites-le autant que vous pouvez pour votre plaisir et pour votre bien-être.

Profitez de ces occasions pour améliorer vos performances sexuelles et faites durer vos préliminaires.

Prenez le temps nécessaire afin de savourer chaque instant pendant vos rapports sexuels.

Mettez en confiance votre partenaire et faites-vous confiance aussi.

Lorsque votre vie sexuelle est bien alimentée, vous pourrez ainsi acquérir de l’expérience en apprenant à mieux connaître votre corps.

Alors, vous pouvez adapter celui-ci à la méthode qui vous conviendra de plus pour profiter au maximum de la satisfaction.

Il vous sera dans cette situation plus facile de reconnaître le point de non-retour.

N’oubliez pas de respirer profondément et de vous concentrer sur autre chose que votre éjaculation.

Le sport, une alternative qui permet de se contrôler

À défaut de suivre les astuces données un peu plus haut, vous pouvez opter pour des exercices sportifs simples et efficaces.

Ils vous permettent de prendre le dessus sur votre excitation sans recourir à la masturbation ou autre chose.

Une pratique régulière du sport vous permet de diminuer la pression au niveau de votre libido et favorise le retardement de l’éjaculation.

Il est important de noter que l’organisme humain secrète de la sérotonine et une bonne fréquence de sport permet de mieux diffuser cette hormone dans tout le corps.

Certaines activités sportives vous permettront de renforcer les muscles qui jouent un rôle lors de vos rapports sexuels.

Voilà, vous savez désormais quoi faire pour guérir de l’éjaculation précoce.

Alors, à vous de jouer pour durer plus longtemps au lit et faire plaisir à Madame !

APPRENEZ A GERER VOTRE STRESS EN CLIQUANT SUR LE LIEN : Formation en Gestion du Stress

Continuez votre lecture:

Comment éviter l’embolie pulmonaire?

EFT : comment pratiquer avec succès ?