Canitie : le stress donne t-il vraiment des cheveux blancs ?

Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Canitie : le stress donne t-il vraiment des cheveux blancs ?
Savez-vous quel est votre niveau de stress en ce moment ? Pour le découvrir, faites notre test de stress (basé sur 2 tests scientifiques).

La canitie est un phénomène qui touche bon nombre de personnes.

On emploie généralement le terme « se faire des cheveux blancs » pour désigner les manifestations de cette transformation anormale.

Afin de trouver des éléments de réponse plausible, les chercheurs n’ont pas cessé d’émettre des hypothèses qui tenteraient d’expliquer ce mal.

Au nombre de ces suggestions, il se pourrait que le stress soit l’un des facteurs qui sont à la base de ce vice.

L’anxiété est-elle vraiment la cause de l’apparition des cheveux blancs chez l’être humain ?

On fait le point dans cet article.

Qu’est-ce que la canitie ?

L’apparition des cheveux blancs est une réalité naturelle et irrémédiable.

Tout être humain est appelé à subir cette transformation, car elle survient avec l’âge.

De ce fait, il est normal que les personnes qui vieillissent, constatent la présence de ces cheveux non colorés.

Cependant, il arrive que l’on fasse également cette remarque chez de jeunes gens qui, normalement, n’ont pas encore atteint l’âge d’avoir des cheveux blancs.

Dans ces cas de figure, il ne s’agit plus d’un phénomène naturel, mais d’une anomalie.

C’est ce dysfonctionnement que l’on appelle le plus souvent la canitie.

Il s’agit alors d’une expression qui désigne la décoloration prématurée des cheveux chez un être humain.

Une personne qui est atteinte de la canitie constatera donc, dans un premier temps, un mélange de filaments organiques non colorés et de ceux qui sont encore normaux.

Dans un second temps, elle verra qu’ils deviendront complètement blancs au cours du temps si rien n’est fait.

Selon les scientifiques, c’est un phénomène qui attaque directement les mélanocytes.

En effet, ceux-ci sont les organes qui s’occupent du contrôle de la couleur des cheveux et de la peau.

Situées à la base de l’épiderme, ces cellules sont à la base de la production d’une substance qu’on appelle la mélanine.

C’est cette dernière qui joue alors le rôle de protecteur au profit de ces parties du corps humain.

À cet effet, sa présence a pour but de permettre aux cheveux de lutter convenablement contre les effets des rayons ultraviolets (UV).

Pour cela, les mélanocytes restent en contact avec les cellules qui produisent le cheveu, les kératinocytes.

De cette manière, celles-ci pourront assurer la croissance des fragments qui seront en même temps dotés de mélanines.

D’où les colorations qu’on observe au niveau des cheveux.

Lorsqu’on est alors atteint de la canitie, la production des mélanines n’a plus lieu comme prévu.

Ce qui entraîne une diminution de leur quantité dans l’organisme et donc, un blanchissement précoce des cheveux.

Plusieurs causes sont à l’origine de ce mal d’après les recherches.

Certaines explications attestent qu’il s’agit d’un phénomène héréditaire.

Dans le même temps, d’autres facteurs, comme le stress, sont connus responsables de cette modification subite.

Le stress : comment provoque-t-il l’apparition des cheveux blancs ?

Le stress est un facteur qui accompagne l’être humain à tout moment.

C’est un état dans lequel on peut facilement se mettre.

Il suffit d’être victime d’une situation embarrassante pour tomber dans une anxiété extrême.

Il s’agit donc d’un problème naturel, mais qui ne doit pas dépasser certaines limites.

Sinon, il risque d’y avoir des impacts sur le système immunitaire.

En effet, quand une personne est sujette au stress chronique, il favorise l’intégration d’un nouvel agent pathogène dans le corps.

Dès sa présence, le premier répondeur touché est le système immunitaire inné.

Encore désigné sous le nom de système immunitaire non spécifique, celui-ci est constitué d’un ensemble d’organes.

En la matière, il est composé de cellules et mécanismes dont le but est d’assurer la protection du corps de manière spontanée.

Ainsi, ces cellules ont la capacité de détecter automatiquement la présence d’un agent infectieux afin de l’éliminer.

Pour y arriver, ils produisent des interférons qui motivent d’autres organes à bloquer la réplique virale tout en augmentant leurs activités.

C’est exactement le même processus qui est à la base de la canitie.

Effectivement, lorsqu’une personne traverse une situation de tension, elle développe des signes qui sont en lien avec le stress.

Quand celui-ci devient chronique, il est immédiatement détecté par l’organisme.

Pour être plus précis, c’est le système immunitaire inné qui joue ce rôle de détecteur.

Puisque l’anxiété n’est pas une situation qui convient au bon fonctionnement du corps, le système immunitaire non spécifique considère que l’organisme est victime d’une blessure.

À cet effet, il développe en même temps son mécanisme d’autodéfense dans le but de lutter contre ce problème.

Sauf que, dans ce cas, il s’agit d’une blessure imaginaire.

Pour changer alors le fonctionnement des cellules, il libère une hormone nommée ACTH en quantité suffisante.

Celle-ci se mobilise ainsi dans le but d’augmenter l’activité des organes afin de tout régulariser.

De ce fait, on assistera alors à une production en excès des substances pouvant permettre à l’organisme d’assurer sa mission « sanitaire ».

Ce faisant, les mélanines sont produites en faible quantité.

Ce qui implique que les cheveux ne seront plus équipés de ce pigment.

La conséquence est qu’ils ne seront plus colorés comme d’habitude, d’où leur blanchissement prématuré sur la tête.

Que faire pour lutter contre la canitie ?

Comme on vient de l’apprendre, la canitie est un phénomène qui apparaît dans la plupart des cas à la suite d’un stress chronique.

Sur ce, le moyen qui est plus ou moins sûr pour éviter qu’elle se manifeste est de lutter contre l’anxiété.

À première vue, c’est une tâche qui s’avère facile, mais qui, dans le fond, peut être le contraire, puisqu’elle exige une maîtrise maximale de soi.

Pour y arriver, il faut donc suivre certaines règles très importantes.

À cet effet, il est conseillé d’avoir des loisirs afin de prendre du temps pour soi.

C’est une très bonne idée, car cela permet de se retrouver et de se décontracter.

De ce fait, on peut s’octroyer des moments de sortie entre amis ou même en famille.

Dans le cas contraire, il est aussi conseillé de faire du shopping ou de se balader seul dans la forêt, par exemple.

Il y a plusieurs alternatives que l’on peut suivre à ce stade, pourvu que l’on y trouve du plaisir à le faire et que l’on éprouve de la sérénité.

En résumé, la canitie est un phénomène qui fait parler d’elle de plus en plus.

Selon les scientifiques, il s’agirait d’un problème génétique, mais qui est souvent causé par le stress.

Des explications ont prouvé comment ce déséquilibre mental peut avoir des effets sur le fonctionnement normal des cellules de l’organisme.

Cependant, il est possible de l’éviter si l’on cherche à lutter efficacement contre le stress.

À cet effet, plusieurs solutions sont envisageables, dont le divertissement pour se relaxer de temps en temps.

Mais vous pouvez également aller au fond des choses en suivant notre formation complète en réduction du stress, Stress.app.

Débarrassez-vous de vos angoisses et de votre anxiété : Formation en Gestion du Stress

Continuez votre lecture :

Auto hypnose : comment faire pour pratiquer sans danger ?

Cauchemar : comment s’en débarrasser efficacement ?

Beauté