Anxiété de performance : comment la vaincre ?

Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Anxiété de performance : comment la vaincre ?
Savez-vous quel est votre niveau de stress en ce moment ? Pour le découvrir, faites notre test de stress (basé sur 2 tests scientifiques).

Avoir le trac avant le début d’un examen ou d’une présentation est une chose normale et cela arrive à tout le monde.

Toutefois, chez certaines personnes cette envie de réussir devient excessive de sorte à les pousser dans un état d’anxiété de performance.

Comment vaincre ce mal ? On en parle dans le présent article.

L’anxiété de performance : qu’est-ce que c’est ?

L’anxiété de performance est la réaction émotive qui est due au fait d’anticiper un événement dramatique au cours duquel l’individu qui en souffre sera évalué.

Son anxiété (liée à une menace qui peut être réelle ou non) produit les hormones du stress dans son corps qui entraîne des manifestations physiologiques et psychologiques.

Bien que le stress soit un mobile pour réussir, sa mauvaise canalisation conduit au trouble de l’anxiété de performance qui n’est pas sans cause.

Quelles sont les causes de l’anxiété de performance ?

Cet état de stress excessif peut être causé par certaines causes ou prédispositions du milieu dans lequel le sujet se retrouve.

Entre autres, nous avons :

  • l’instabilité et l’imprévisibilité du milieu dans lequel se trouve la personne ;
  • une surprotection de la personne lorsqu’elle était enfant de sorte qu’elle n’ait pas appris à développer une défense face au stress ;
  • l’anxiété des proches ou des parents.Elle communique une peur à cette personne ;
  • une attente très élevée parfois irréaliste des proches, du conjoint ou des parents envers la personne.

De même, une personne qui se retrouve dans un groupe de personnes enrichies ou ayant des handicaps peut être sujette à une anxiété de performance.

Quelles sont les manifestations de l’anxiété de performance ?

L’anxiété de performance se manifeste de façon psychologique et physiologique.

Dans les pensées de l’anxieux de performance, il y a une perception négative de lui dans le contexte académique.

Ces pensées négatives peuvent l’envahir au cours des trois stades de l’événement qu’il craint (avant, pendant et après).

Il peut se dire pendant ou avant « qu’il ne va pas aller jusqu’au bout » et après « qu’il aurait dû faire mieux ».

Concernant les émotions de ce dernier, il est dans un état de stress, de peur immense avec des malaises élevés au cours de l’évaluation.

Il peut aussi avoir des crises de panique.

Du point de vue physiologique, il peut avoir de troubles gastriques, des étourdissements, des difficultés à respirer.

Il peut aussi avoir une fatigue générale, un sommeil agité, des douleurs musculaires ou même de la transpiration.

Ce trouble peut également se manifester par un manque de concentration, un affolement ou des maux de tête.

Comment vaincre l’anxiété de performance ?

L’anxiété de performance est un mal qui peut être vaincu.

Après l’avoir diagnostiqué, voici quelques méthodes pour la combattre.

Se confier à quelqu’un

Le fait d’ouvrir son cœur et de parler de ses ressentis ou angoisses à un proche parent ou un ami fiable peut libérer la tête des pensées négatives.

Si la personne atteinte a l’impression de ne plus être à la hauteur ou de faire moins bon qu’avant, en parler sera l’idéal.

En effet, les personnes de son entourage peuvent ne pas être conscientes des difficultés qu’il traverse et ne pourront pas l’aider.

En prenant des avis extérieurs ou des conseils, cela peut amener cette personne à sortir du stress qu’elle vit.

Évacuer le stress

L’une des meilleures façons de se libérer du stress est de mettre son corps en exercice.

Le plus important n’est pas d’être le meilleur dans la discipline sportive que vous aurez choisie, mais de bouger.

Il est possible d’opter pour du ski, la danse, du vélo et peut-être même de l’escalade.

Toutes ces activités vous feront transpirer et vous oublierez vos soucis pendant cet instant.

Aussi, l’activité physique en plus de donner un équilibre à la vie, favorise une meilleure concentration.

Ainsi, une astuce est de garder dans son agenda quotidien un moment pour éliminer le stress.

S’accorder des pauses

Lorsque la pression subie provient de la personne même, elle doit prendre un temps pour l’évaluer en se posant quelques questions.

  • Pourquoi est-il si important pour elle de réussir ?
  • Comment va-t-elle se sentir si elle échoue ?
  • Qui a-t-elle peur de décevoir ?

Alors, elle devra se mettre à la place d’une personne qui conseille son ami (qui connaît des doutes face à ses performances).

En effet, il peut arriver que certaines personnes soient plus dures envers elle-même qu’avec les autres.

Ainsi, il faudra qu’elle garde à l’esprit que nul n’est parfait et que le mieux sera simplement de bien faire ce qu’on fait.

Oser échouer

La motivation principale de l’anxiété de performance est la peur d’échouer.

La personne qui est anxieuse de sa performance doit comprendre qu’échouer fait partie de l’existence humaine.

En effet, en se frottant au stress, elle apprendra mieux et pourra mieux faire en reprenant la même action ou une nouvelle action.

Respirer

Lorsque le flot d’émotion atteint son pic, il faut s’arrêter quelques minutes afin de reprendre son souffle.

L’une des meilleures solutions est de respirer profondément et lentement en gardant ses yeux fermés.

Cette personne pourrait se répéter que « tout ira pour le mieux » jusqu’à ce qu’elle sente son rythme cardiaque revenir à la normale.

Varier les activités

En misant sur une seule activité à réaliser ou un unique passe-temps, cette personne pourra se retrouver très anxieuse à l’idée d’échouer.

Alors, il vaudra mieux, diversifier les activités qu’elle pratique.

Ainsi, elle pourra accroître son estime de soi en accumulant des victoires dans les différentes sphères d’activités qu’elle intégrera.

En effet, il y aura forcément au moins un domaine où elle réussira.

Limiter son accès aux médias

De nos jours les réseaux sociaux et médias offrent le plus souvent une actualité impressionnante sur les personnes qui y figurent.

En effet, c’est une réalité très toxique qui fait que la personne qui s’y adonne éprouve une profonde insatisfaction à l’égard de sa vie.

Par conséquent, elle se fixe des objectifs irréalistes dont l’atteinte est très pénible, voire impossible.

Alors, si la personne identifie un attachement aux réseaux sociaux ou médias comme une cause de ce mal, elle devra limiter son accès à cela.

Ainsi, l’anxiété de performance est un stress excessif qui peut être vaincu en suivant les conseils ci-dessus.

Toutefois, si une personne qui en souffre ne trouve pas solution par ces moyens, elle devra consulter un professionnel pour trouver solution.

Un professionnel de la santé pourra l’aider à mieux comprendre et remédier à cela grâce à son expertise.

Débarrassez-vous de vos angoisses et de votre anxiété : Formation en Gestion du Stress

Continuez votre lecture :

Pensée positive : comment la développer et la pratiquer ?

Anorexie : comment retrouver l’appétit ?

Anxiété