Comment surmonter la peur de s’étouffer en mangeant ?

Rédigé par : Loris Vitry (coach holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment surmonter la peur de s'étouffer en mangeant ?
Découvrez la 1ère agence de soins énergétiques à distance en France et dans le monde (éveil spirituel et augmentation de votre fréquence vibratoire garantis).

Si vous ne mangez pas, vous mourrez !

Cependant, saviez-vous que chez certaines personnes, le fait de manger certains types d’aliments est facteur de panique ?

On parle de la phagophobie ou de la peur excessive de s’étouffer en avalant quelque chose.

Il peut s’agir de nourriture, mais également de médicament.

En voulant l’avaler, la personne craint les souffrances que pourrait lui provoquer l’étouffement, mais surtout la mort.

Vous souffrez de phagophobie ou vous souhaitez juste en savoir plus sur ce sujet ?

À travers cet article, nous vous aiderons à mieux comprendre cette phobie, mais aussi à la vaincre.

Qu’est-ce que la phagophobie ?

Très souvent confondue avec l’anorexie mentale, la phagophobie n’est aucunement la peur de grossir.

Au quotidien, ces personnes qui en souffrent font en sorte de ne pas manger certains aliments, plus précisément ceux qui sont solides, par peur de les avaler de travers.

Toutefois dans les cas sévères, la personne atteinte de phagophobie aura même du mal à avaler sa propre salive.

Ce qui est très inquiétant, car au-delà de sa vitalité, le fait de manger est aussi un réel plaisir, un symbole de convivialité, d’union procurant de la force et du bien-être à condition de ne pas en abuser.

Ces personnes ont également peur d’être ridicules.

C’est un complexe qui s’est développé en eux au fil du temps et qui les poussera à s’isoler petit à petit afin d’éviter les situations présentant le moindre risque.

De ce fait, la honte, le stress, la culpabilité et l’isolement peuvent leur rendre la vie dure.

Quelles sont les causes de la phagophobie ?

Nul n’est à l’abri de la phagophobie.

Plusieurs incidents peuvent en effet, du jour au lendemain bouleverser votre vie à un point où vous en perdez le contrôle.

Dans la majorité des cas, la phobie est déclenchée par une mauvaise expérience avec la nourriture.

En effet, il peut arriver que vous ayez été une fois confronté à une situation des plus difficiles, ce qui a engendré en vous cette peur de manger.

Les causes les plus répandues sont les suivantes.

Un aliment avalé de travers

Il peut arriver que vous ayez, une fois, avalé un aliment de travers et depuis ce jour vous avez peur de la nourriture et que cet incident se reproduise.

Un traumatisme qui s’est développé en vous sans que vous ne vous en rendiez compte.

Un aliment non aimé

Vous avez eu l’occasion de goûter à un nouveau plat ou à un nouvel aliment, malheureusement cette expérience a été des plus traumatisantes pour vous.

En mangeant cet aliment ou ce plat, cela a suscité de mauvaises sensations qui font qu’aujourd’hui vous n’arrivez avez peur de la nourriture.

Outre ces points, il peut arriver que cette peur subvienne sans aucune raison apparente.

Ainsi, du jour au lendemain, il peut arriver qu’une personne se retrouve dans cette situation sans savoir pourquoi.

De ce fait, il est conseillé de suivre un traitement qui vous permettra d’aller mieux, car rien n’arrive par hasard.

Il y a certainement une raison à cette peur, mais vous l’ignorez.

Rapprochez-vous des agents compétents pour votre bien-être !

Quelles sont les conséquences de la phagophobie ?

La phagophobie peut, en effet, déclencher un certain nombre de manifestations psychiques, mais aussi corporelles.

Les conséquences que cette peur peut avoir sont donc les suivantes.

L’anxiété

Vous ne serez pas épargné de ce trouble mental.

Il sera caractérisé par des sentiments d’inquiétude parfois très prononcés.

L’anxiété peut perturber vos activités quotidiennes.

La perte de poids

Une des principales conséquences de la phagophobie est la perte de poids.

Votre corps pour se développer a besoin de nutriments, si vous ne vous nourrissez pas, attendez-vous à une perte de poids.

Le vertige

Le fait de ne pas vous nourrir convenablement fait que vous êtes la plupart du temps faible, mais aussi fatigué.

Ce qui est une des raisons principales de vos vertiges.

La tachycardie

Votre rythme cardiaque demeure très rapide du fait que vous êtes la plupart du temps anxieux et sujet au stress.

L’agoraphobie

La phagophobie peut développer en vous une agoraphobie, c’est-à-dire que vous avez une phobie des lieux ou même des situations.

Ce qui peut provoquer un état de panique, un sentiment d’impuissance, mais aussi une gêne.

La peur de mourir

La thanatophobie est une anxiété provoquée par l’exposition à un objet ou à une situation liée à la mort.

Vous, de votre expérience de l’étouffement, vous en avez gardé des séquelles qui font que vous êtes constamment effrayé et vous y pensez tout le temps.

Comment surmonter la phagophobie ?

Surmonter sa phobie de la déglutition et sa peur de s’étouffer en mangeant passe par la libération des blocages émotionnels.

Sinon la peur sera votre fidèle compagnon à chaque fois que vous devrez manger.

Voici quelques astuces qui pourront vous aider.

Nettoyer son cerveau

Vous devrez vous vider la tête et nettoyer votre cerveau reptilien en profondeur.

Sans pour autant renier votre vécu, cette détox vous permettra de surmonter votre peur de vous étouffer en mangeant.

Faire de l’émotion détox

Basé sur des postures de yoga du tremblement, il est très facile à réaliser.

Le programme est donc accessible à tous.

Il vous permettra d’évacuer facilement toutes vos émotions bloquées.

Être suivi psychologiquement

Vous devez également chercher à être suivi psychologiquement pour guérir de vos maux.

Basé sur la Thérapie Cognitivo-Comportementale, ce traitement a pour but de vous offrir un accompagnement afin que vous arriviez à modifier vos pensées et vos comportements.

Avoir un carnet alimentaire digital

À partir du moment où vous avez pris conscience de votre maladie, vous devez entamer un processus de soin.

Le carnet alimentaire peut être un outil précieux pour vous accompagner tout au long de votre parcours de guérison.

Grâce à votre carnet, vous devrez pister les aliments et les contextes qui produisent des difficultés, de l’anxiété et ceux qui sont source de bien-être.

Cela en partageant votre quotidien avec votre équipe thérapeutique, vous pourrez mieux témoigner de votre vécu quotidien, de vos craintes et de vos avancées afin de bénéficier d’une prise en charge plus adaptée.

Plusieurs personnes phagophobes se rendent, en premier lieu, chez un médecin généraliste afin de se soigner.

C’est justement après certaines analyses témoignant de leur bonne santé qu’ils sont orientés vers un psychologue.

Il faut donc que vous parveniez à détecter cette peur afin de prendre les mesures qui s’imposent.

C’est une période difficile, mais vous devez arriver à la dépasser.

N’ayez pas peur d’en parler autour de vous pour être accompagné, mais aussi aidé.

Débarrassez-vous de vos angoisses et de votre anxiété : Formation en Gestion du Stress

Continuez votre lecture :

Comment guérir la peur des espaces confinés ou fermés ?

Comment remonter le moral de quelqu’un ?

Anxiété