Comment arrêter les pensées obsessionnelles compulsives?

Rédigé par : Loris Vitry (coach holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment arrêter les pensées obsessionnelles compulsives?
Découvrez la 1ère agence de soins énergétiques à distance en France et dans le monde (éveil spirituel et augmentation de votre fréquence vibratoire garantis).

S’il vous arrive fréquemment de vous inventer des scénarios loufoques dans votre tête, vous n’êtes pas seul.

Plus de 9 personnes sur 10 admettent avoir des pensées étranges quotidiennement.

Elles sont normales quand elles sont comprises et acceptées.

Mais, parfois vous avez beau essayer de visualiser des choses raisonnables, les pensées noires persistent et reviennent incessamment, jusqu’à l’installation de la panique.

Alors, vous êtes peut-être sujet à des troubles obsessionnels compulsifs.

Ruminer bloque les nouvelles idées et les solutions, et vous empêche de gérer les situations que vous rencontrez.

Comment guérir de cela ?

On vous en dit plus ici.

Pensée obsessionnelle compulsive, de quoi s’agit-il ?

Pour guérir de la pensée obsessionnelle compulsive, il faut d’abord la comprendre.

Elle consiste en des pensées à connotation négative qui persistent.

Vous n’arrivez pas à contrôler ces pensées qui reviennent sans cesse et pèsent sur votre esprit.

Elles vous ennuient et vous rendent anxieux.

Ces troubles peuvent concerner des jugements sur soi peu flatteurs comme « je ne réussirai jamais », ou des détails insignifiants comme si vous avez oublié d’éteindre une lampe ou de fermer à clé une porte.

Ils peuvent aller plus loin également comme une peur de mourir d’une maladie ou de faire du mal à un proche.

Ces pensées obsessionnelles modifient votre humeur et votre énergie.

Elles vous mettent dans un inconfort et une quête incessante de stopper les visions non désirées.

Il est facile d’éviter certaines choses que vous n’aimez pas, mais pour les pensées obsessionnelles, la tâche est beaucoup plus compliquée.

En effet, votre cerveau vous rappelle la pensée indésirable que vous cherchez à refouler et vous plonge ainsi dans un état obsessionnel.

Faut-il lutter contre les pensées obsessionnelles compulsives ?

Pour guérir des pensées obsessionnelles compulsives, vous ne devez pas essayer de les arrêter.

De toute façon, intrinsèquement, les pensées ne sont pas dangereuses.

Ce ne sont pas les idées générées par votre cerveau qui conditionnent qui vous êtes, ce que vous valez, ou ce en quoi vous croyez.

Cependant, certaines personnes considèrent le simple fait d’avoir certaines pensées troublantes comme une faute morale qui équivaut à un acte répréhensible.

Ou même, elles considèrent que la pensée a le pouvoir de rendre plus probable la réalisation des événements.

Ainsi le fait de surveiller ses pensées pour les supprimer, installe l’obsession et la compulsion.

Le stress étant une réaction normale face à la pression, il est à la fois favorisé par les pensées obsessionnelles compulsives et engendre lui-même ces pensées.

Ainsi, vous vous trouvez dans un cycle infini.

Comment guérir des pensées obsessionnelles compulsives ?

Les troubles obsessionnels compulsifs sont une manifestation du scepticisme, d’où l’obligation d’accepter de vivre dans l’incertitude et le doute pour en guérir.

Les spécialistes distinguent ces deux types de troubles obsessionnels compulsifs :

  • L’« obsessionnel uniquement » : il se limite aux pensées négatives et n’agit pas en fonction d’elles.
  • Le « rituel » : il réalise des actions, pour éloigner les pensées obsessionnelles, comme vérifier le gaz tout le temps, quand il pense souvent à un incendie.

Ainsi, pour s’en défaire il faut considérer les pensées obsessionnelles compulsives comme des « pensées ».

Les pensées ne sont que des scénarios éphémères que nous envisageons, mais elles n’ont d’importance que ce que vous leur accordez.

Même si cela peut sembler évident, reconnaître les pensées obsessionnelles n’est pas facile.

Se ronger les ongles ou se rendre sur les réseaux sociaux en tout temps constitue des actes que vous pouvez reproduire de manière inconsciente ; c’est le cas également des pensées obsessionnelles.

Quand vous ruminez, cela peut vous prendre du temps avant de le réaliser.

De ce fait, vous pouvez noter vos pensées obsessionnelles quand elles se déclenchent afin de mieux comprendre le « comment ».

Une fois que vous aurez identifié vos pensées obsessionnelles, vous pourrez déterminer les causes qui les sous-tendent.

Il peut s’agir d’un événement que vous appréhendez ou d’une erreur que vous pensez avoir commise.

Connaître la racine de cette anxiété et de ce stress vous offre de plus grandes perspectives.

Si vous souhaitez guérir des pensées obsessionnelles compulsives, vous devez également accepter leur présence.

En effet, en essayant de les supprimer ou de leur échapper par des efforts, vous les aggraverez.

Ainsi, l’acceptation de votre incapacité à contrôler vos pensées vous aide à être plus réaliste et à mieux appréhender vos pensées.

Il ne s’agit nullement d’abandonner, mais de choisir d’accorder plus d’importance au moment présent.

Quelles techniques pour s’en sortir ?

Vos pensées engendrent des émotions et ce sont ces dernières qui créent un sentiment de malaise.

C’est pourquoi la méditation peut vous aider à répondre positivement aux émotions négatives que crée votre esprit.

Cette méditation de « pleine conscience », consiste à vous concentrer sur l’état dans lequel votre cerveau et votre corps se trouvent au moment présent.

Ainsi, vous pourrez vous focaliser sur le moment ou le lieu présent et éviter le stress des pensées négatives.

Certains exercices de respiration vous aident à arrêter de ruminer des pensées troubles.

Une respiration lente ou séquencée participe à une meilleure concentration, une meilleure réceptivité par rapport à l’environnement, un meilleur éveil des sens, tant de sensations favorisées par les exercices de respiration.

Les pensées obsessionnelles compulsives peuvent être le symptôme de différentes maladies mentales.

Dans ce cas, il peut être utile de consulter un professionnel.

Les thérapies vous aident à mieux vivre avec vos pensées et à mieux comprendre les techniques de maîtrise de soi.

Certains lisent des scripts ou écoutent des enregistrements pour s’exposer à leurs pensées obsessionnelles afin de mieux les appréhender.

Les antidépresseurs peuvent être pris dans le cadre d’un traitement court, même si le traitement peut parfois se faire sur plusieurs mois en cas d’un trouble obsessionnel compulsif plus grave.

Les groupes de soutien peuvent être également d’une grande utilité à travers leurs conseils et leurs opportunités de socialisation.

Que retenir ?

L’esprit est un endroit vaste où les pensées occupent une place importante.

Le pouvoir des pensées est illimité quand il n’est pas canalisé par la sagesse et la clairvoyance.

Comprendre comment fonctionnent les pensées obsessionnelles compulsives est le premier pas pour en guérir.

Certains se sentent coupables d’avoir des pensées négatives, alors qu’en réalité, ils n’ont pas de contrôle sur les images produites par leur esprit.

Les huiles essentielles, le sport, la méditation, l’acceptation, la relaxation sont autant de solutions pour limiter les pensées négatives.

Débarrassez-vous de vos angoisses et de votre anxiété : Formation en Gestion du Stress

Continuez votre lecture :

Mycose et langue blanche qui pique : que faire ?

Parler en public : comment faire pour ne plus avoir peur ?

Psychologie



Pensée obsessionnelle compulsive : comment l’arrêter en chantant ?

Rédigé par : Loris Vitry (coach holistique)
Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.



Découvrez la 1ère agence de soins énergétiques à distance en France et dans le monde (éveil spirituel et augmentation de votre fréquence vibratoire garantis).

Avoir une pensée obsessionnelle compulsive est un problème que l’on peut dire comme le fait d’avoir une idée en tête et d’être incapable de passer à autre chose. Cette dernière nous obsède à tel point qu’elle peut très vite nous gâcher la vie.

Cette obsession peut prendre plusieurs formes au niveau sentimentale, matérielle, de la santé ou autres.

Être victime d’une pensée obsessionnelle compulsive peut vite prendre le dessus sur vous et vous amener à une dépression ou à avoir l’impression de devenir fou tellement cela occupe votre esprit.

Pensée obsessionnelle compulsive : comment l'arrêter en chantant ?

Les TOC (troubles émotionnels compulsifs nous enferment dans une sorte de cage où il est très difficile de s’en sortir seul. Mais il y a tout de même des façons très efficaces pour traiter ce problème de santé qui est un véritable enfer pour la personne qui en est victime.

Chanter est un bon moyen pour arrêter une pensée obsessionnelle compulsive

La première chose à faire quand on pense que l’on a des TOC est de consulter son médecin traitant pour lui parler de notre problème. La majeure partie des individus pensent souvent à tort que cela est juste une manie mais au bout d’un moment cela dépasse cette dernière.

Alors il faut agir au plus vite avant que votre pensée obsessionnelle compulsive ne vous gâche encore plus votre vie.

Il est important quand on souffre d’une pensée obsessionnelle compulsive d’être suivie par un psychiatre pour comprendre d’où elle vient mais surtout pour guérir.

Les TCC (thérapies cognitives et comportementales) sont très souvent utilisées car elles apportent de bons résultats. Cette méthode met la malade en situation réelle pour lui apprendre à vaincre ses TOC.

Le fait d’être mis dans une vraie situation va l’aider à se sortir de toutes ses obsessions même si cela est très dur au début.

Mais il faut aussi faire un autre travail pour lutter contre cette maladie. La méditation et la relaxation peuvent vous aider à vous apaiser.

Les associations spécialisées dans les personnes souffrant d’une pensée obsessionnelle compulsive sont de plus en plus présents et permettent de se libérer. Il y a des ateliers comme le chant pour apprendre à vivre avec son ou ses toc.

Le fait de chanter permet à l’esprit de se concentrer sur une autre chose et cela peut être un bon moyen de lutter contre une pensée obsessionnelle compulsive. Bien entendu la chanson ne peut pas guérir à elle seule votre problème de santé mais elle y contribue.

Pensée obsessionnelle compulsive : mieux respirer pour s’en débarrasser

Un toc est lié à l’anxiété et cela accroît le stress car on pense toujours à la même chose. On est alors incapable de se concentre sur quelque chose d’autre.

Souvent le malade à des problèmes à bien respirer car elle bloque son diaphragme ce qui augment encore plus le stress. Alors il faut apprendre à avoir une bonne respiration avec le diaphragme débloqué pour se libérer de son stress et penser à autre chose.

Débarrassez-vous de vos angoisses et de votre anxiété : Formation en Gestion du Stress

Continuez votre lecture :

Cortisol élevé : comment faire baisser ses hormones de stress ?

Non classé